Selon une étude, les téléspectateurs sont moins capables d’identifier les aliments bons pour la santé.
En cause, les informations contradictoires véhiculées par les publicités.

Les industriels de l’alimentaire nous poussent à consommer de la junk food.

Regarder la télévision perturberait nos choix alimentaires, selon les résultats d’une étude publiée dans la revue médicale dans le Journal of Communication and Health. En mal ! Cet acte nous pousserait à consommer des aliments trop gras et trop sucrés et à laisser hors de nos assiettes les nutriments bons pour la santé. La télévision donnerait une image compliquée de la nutrition.

Les chercheurs de l’Université de Houston (Etats-Unis) ont analysé le comportement alimentaire de 591 personnes et leurs habitudes vis-à-vis de la télévision. Les participants à l’étude ont dû répondre à différents questionnaires sur les bonnes règles d’une alimentation équilibrée.

Les publicités perturbent les choix alimentaires

Les chercheurs ont constaté que les accros à la télévision ne savent plus ce qu’est une alimentation saine et équilibrée. En plus de favoriser le grignotage, la télévision trouble le choix des spectateurs car les programmes et les publicités véhiculent des informations contradictoires et fausses sur l’alimentation.

« Etant donné les messages contradictoires à propos de la nourriture présentés dans le cadre de divertissement, de publicité dans les média, ce n’est pas surprenant que les gros usagers de télé développent ces comportements. Après tout, d’un côté on dit à ces personne de boire beaucoup de boissons sucrées et de grignoter, et de l’autre on leur dit d’éviter ces produits pour favoriser une diversité alimentaire », explique Temple Northup, assistant professeur de l’Université de Houston (Etats-Unis).

La publicité nous fait croire qu’il est tout simplement impossible de comprendre la nutrition.

« Si tous les messages donnés sont contradictoires, il devient difficile de déchiffrer exactement la marche à suivre. Cela peut mener à croire qu’il est tout simplement impossible de comprendre totalement la nutrition », conclut le chercheur. « Et c’est ainsi qu’on ne fait rien pour adopter de meilleures habitudes alimentaires ».

Bonne journée.

 

Commentaires

Partagez
Tweetez
Partagez
0 Partages