Le simple fait de se tenir plus souvent debout au lieu de rester assis pourrait contribuer à nous maintenir en bonne santé, selon une étude publiée vendredi dans le journal de la Société européenne de cardiologie, le European Heart Journal. La station debout permettrait ainsi d’améliorer les niveaux sanguins de cholestérol, de graisses et de sucre, marqueurs biologiques de risques cardiovasculaires.
BOUGER POUR PERTRE DU POIDS ET RESTER EN FORME

Passer plus de temps debout et marcher pourraient en outre avoir un effet bénéfique supplémentaire sur le tour de taille et l’indice de masse corporelle (IMC : poids divisé par le carré de la taille Kg/m2), qui servent à apprécier la corpulence. « De nombreuses études ont montré que l’activité physique réduit la mortalité totale, les accidents et la mortalité cardiovasculaires, le diabète de type 2 (le plus courant), l’obésité et plusieurs cancers », rappelle le professeur Francisco Lopez-Jimenez de la Mayo Clinic (Minnesota, USA) dans un commentaire accompagnant l’article.
DIMINUTION DU VENTRE ET AUGMENTATION DU « BON » CHOLESTÉROL

En remplaçant chaque jour deux heures assises par de la marche, on maigrit. Le tour de taille diminue en moyenne d’environ 7,5 cm et l’IMC de 11%. Toutefois, rester assis n’est pas en soi mauvais dans la mesure où l’on ne reste pas trop longtemps dans cette position. « Notre message est ‘levez-vous, restez moins assis et bougez plus’ », souligne le Dr Genevieve Healy de l’université de Queensland (Australie), qui a dirigé l’étude. En Europe, les adultes sont aujourd’hui très sédentaires et déclarent en moyenne rester assis entre 3,2 et 6,8 heures par jour, selon l’étude.

 

Commentaires

Partagez
Tweetez
Partagez
0 Partages