Soulagez votre mal de dos en faisant du sport

Faire du sport soulage le mal de dos. Être accompagné par un coach santé vous aidera à choisir les exercices adaptés à votre situation.  De plus, les conseils d’un coach sont nécessaires pour soulager vos douleurs au dos rapidement et de façon durable.

Le mal de dos
n’est pas une fatalité

Le sport est un excellent traitement contre le mal de dos. De l’activité sportive peut prévenir ou soulager une lombalgie, une sciatique ou une hernie discales.

Des exercices adaptés à votre mal de dos suivant vos symptômes et les causes de votre mal permettront de vous sentir mieux sans utiliser uniquement des médicaments. Grossesse, maladie, suite d’opération : je vous conseille suivant votre cas pour obtenir rapidement des résultats.

 

Une méthode globale pour soulager les douleurs dorsales

Mon expérience de coach m’a permis de mettre au point une méthode efficace basée sur de nombreuses années de pratique. Les quatre piliers sont :

Une alimentation équilibrée

Une pratique sportive sur mesure

Une approche concrète du mindfulness

Un suivi quotidien personnalisé

Questions fréquentes sur le mal de dos

Questions sur le mal de dos
“ J’ai été opéré du dos. Puis-je me remettre au sport sans risque ?”
Prudence et modération

Une période de repos de 6 semaines est nécessaire. Elle correspond au délai de cicatrisation du disque et des muscles para-vertébraux qui ont été écartés au moment de l’intervention.

Une reprise en douceur au bout de 3 semaines 

Il est possible à partir de la 3ème semaine de commencer des exercices de manière à limiter la fonte musculaire du tronc. Ces exercices consistent à tonifier la ceinture abdominale par du gainage statique. Ils comportent des mouvements d’auto-grandissement qui renforcent également les muscles para-vertébraux.

 

“ Quels sont les sports les plus adaptés quand on a mal au dos ?”

Le footing

Le footing protège des douleurs vertébrales malgré les impacts du pied sur sol, car elle renforce et améliore la coordination des muscles stabilisant la colonne en imposant son maintien dynamique tout au long de l’activité.

De plus la pression moyenne dans les disques pendant la course est inférieure à celle observée en position debout.  En effet, si la réception de chaque foulée augmente la compression discale, l’impulsion dilate le disque. Il en résulte un véritable pompage qui nourrit le disque et entretient ses qualités mécaniques. (3)

La musculation

La musculation, réduit le risque de souffrance du dos. Même de longues années après l’arrêt de l’entraînement. Dans ces conditions, il y a fort à parier que l’efficacité persistante est d’ordre psychomoteur.

Ces sportifs ont appris la technique de soulèvement et continuent à s’en servir pour ménager leurs vertèbres. Pendant la période d’activité, l’amélioration de la force musculaire justifie en grande partie l’action bénéfique. La puissance des abdominaux assure l’effet « caisson » et « poutre composite ». La vigueur des muscles longeant la colonne permet un bon maintien de la posture et un redressement plus harmonieux.

Le plus souvent, les machines utilisées en salle de musculation sont dites à « charge guidée » ; le corps est stabilisé et le geste proposé est bien adapté au fonctionnement des articulations (3)

 Le vélo

Le vélo doit être encouragée chez le lombalgique. Si le cycliste n’abuse pas de l’antéflexion pour accroître son aérodynamisme, le rachis lombaire se place juste en délordose, attitude antalgique la plus fréquente chez l’individu victime d’une insuffisance discale ou de protrusion. A vélo, l’homme retrouve une délordose correspondant probablement mieux à la biomécanique rachidienne.

Surtout, il renoue avec la quadrupédie. L’appui antérieur stabilise le buste et réduit les contraintes vertébrales en torsion. Il diminue également le levier rachidien et soulage les paravertébraux

 

Des séances qui ont fortement contribué à notre équilibre.

Depuis que nous nous entraînons avec lui, nous n’avons jamais été aussi bien préparés à la saison de ski

Lire la suite Sandra et Daniel Günther-Laan ( La Neuveville – canton de Bern )

Pas d’âge pour être en forme !

Avec mon coach sportif personnel, j’ai retrouvé de la mobilité articulaire et de l’équilibre.
Cela m’a permis d’acquérir à nouveau de l’aisance et de la sécurité dans ma vie de tous les jours.

Lire la suite Pierre, 75 ans.

Je n’aime pas le sport, sauf en la présence de David

Davidest devenu au fil des ans indispensable à mon équilibre physique… et fait désormais partie de mon cercle d’amis intimes.

Lire la suite Raphaël Grandjean

Retrouvez
un dos en bonne santé

89 CHF

  Séance 1/2h / semaine

139 CHF

  1 séance d'1h / semaine

199 CHF

2 séances d'1h / semaine

1 + 11 =

Ressources utiles sur le mal de dos

 

Partagez
Tweetez
Partagez
0 Partages