Témoignage de remise en forme : Laurie Girardier

Une séance par semaine avec mon ami , tous les 2 coachés par  David

J’ai reçu un bon chez David il y a quelques mois. A vrai dire, j’étais assez dubitative. Je n’étais pas sûre d’aimer passer une heure avec un coach qui me surveillerait chaque minute. Pas sûre non plus que les cours seraient adaptés… Honnêtement, j’ai pris du temps avant d’appeler pour le premier rendez-vous.

Je l’ai finalement fait.
Résultat, j’y vais une fois par semaine, et mon ami s’est joint à moi pour ces cours hebdomadaires.

Témoignage coaching de Laure

À 45 ans notre forme physique laissait à désirer

Sédentaires, assis à un bureau jour après jour, à 45 ans notre forme physique laissait à désirer. Quant à la motivation… Combien d’abonnements dans des fitness sans jamais débuter le 3ème mois… ?

Et plus ça avançait, moins on avait le courage de se remettre à faire ne serait-ce qu’un peu d’exercice. Et simplement, on arrive à un âge où on se dit que si on ne bouge pas, on va le ressentir jusqu’à la fin de nos jours. Les petits maux se font de plus en plus réguliers. Le dos, le genou, l’épaule, tous nous rappellent que la pente est mauvaise.

Quand on voit David pour la première fois, on est frappé par son rire et sa bonne humeur. Puis, on se rend compte que l’écoute et la motivation lui sont tout aussi naturelles.

Une super énergie après les séances !

Très vite, on se retrouve à faire des exercices que nous n’aurions jamais fait sans lui (qui aurait pensé que l’on ferait de la boxe, et que ce serait aussi fatiguant… et efficace !). Jamais une séance ne ressemble à la précédente. Les exercices sont adaptés à nous et à notre niveau. Et surtout, on a une super énergie après les séances.

Objectif : renforcement musculaire

On s’est fixé un premier but réalisable : se renforcer musculairement. On ressent déjà une amélioration après 2 mois. Et ça motive ! David, si on le veut, nous suit aussi à distance, durant la semaine, et nous propose d’autres activités à faire individuellement.

Quand on sera arrivé au bout du premier objectif, on s’en fixera d’autres. On se réjouit déjà du printemps et du beau temps, qui nous permettra d’être un peu plus à l’extérieur (même si ce n’est pas le mauvais temps qui va arrêter notre coach!).

Ça fait du bien

Il n’y a pas de pression, juste du plaisir (et de la sueur !). Et simplement, ça fait du bien. Nos baskets sont déjà prêtes pour la semaine prochaine !

Laurie Girardier
2013 Colombier